Currently Being Moderated

Toute l’équipe des FAS bl@ggers de NetApp France vous souhaite une excellente année nouvelle !

 

Allez, c’est la saison   Il est temps de nous risquer à quelques prévisions pour 2014…

Pour ceci, nous allons nous appuyer sur celles de notre vénéré CTO, Jay Kidd, que nous vous avons traduites et adaptées (l’original en anglais est ici).

Ces prévisions décryptent les tendances qui rythmeront l'industrie du stockage et de l’informatique d’entreprise, en 2014, comme la technologie Flash, le Cloud et le Software-Defined.

 

Principaux thèmes de l'année à venir :

  1. L’avènement du cloud hybride
  2. L’accélération de l'adoption des technologies apparues ces 2 dernières années

 

Prévisions pour 2014


1. Les directions informatiques des entreprises se tournent majoritairement vers le cloud hybride

Les tensions liées à l'adoption du cloud devraient s'apaiser au fur et à mesure que les entreprises réaliseront que le modèle du cloud hybride est le mieux adapté à leurs besoins variés.  En effet, les DSIs devront classer leurs applications entre celles qu'il faut continuer de contrôler intégralement (dans des clouds privés, sur site), contrôler partiellement (dans des clouds publics d'entreprise), ou encore celles qui sont plus transitoires (chez les hyperscalers), et enfin celles qu'il est préférable de se procurer en mode SaaS. Les Directions Informatiques rempliront alors le rôle de courtier entre ces différents modèles de Cloud pour les départements métiers. Ce modèle souligne également le besoin de déplacer facilement les données des applications entre les clouds et de provisionner des services de stockage cohérents entre les différents modèles de clouds.

 

2. La compétition fait rage parmi les offres  Flash

Le marché du Flash devrait connaitre une croissance importante à mesure que les principales entreprises de stockage reconnaissent cette tendance technologique. La compétition entre les acteurs traditionnels et les nouveaux venus sur le marché sera remportée par ceux qui permettront à leurs clients de déployer le niveau de performances, de fiabilité et d'évolutivité le plus adapté à leurs besoins et charges de travail spécifiques. Grâce à leur capacité à fournir et à supporter leurs produits sur la scène mondiale, les principaux acteurs traditionnels seront les mieux placés pour bénéficier de la croissance sur les marchés internationaux.

 

3. Être dans le secteur de l'IT, c’est être un fournisseur de services

À mesure que les DSIs se mettent à gérer des portefeuilles de services cloud, ils en viennent à considérer leur propre informatique interne comme une option de service supplémentaire. Toute l'architecture IT d'une entreprise sera alors perçue comme un "cloud privé", et sa capacité à répondre aux besoins métiers, à être compétitive en termes de coûts et à satisfaire les niveaux de service sera comparée aux solutions de cloud externe.

 

4. Software Defined Storage : quand la réalité prend le pas sur l’effet d’annonce

À mesure que le Software Defined Datacenter gagne du terrain, on commence à y voir plus clair dans l’évolution des composants d'infrastructure. Le pilotage logiciel à base de règles devrait peu à peu détrôner les composants d'infrastructure traditionnels. Les versions virtuelles de ces composants (réseaux et systèmes de stockage) deviendront plus courantes. Les composants virtuels les plus précieux sont ceux qui s'intègrent clairement avec les réseaux et systèmes de stockage existants, et qui offrent des fonctionnalités et services en ligne avec ceux des systèmes physiques traditionnels.

 

5. Les Storage Virtual Machines (SVM) favorisent la mobilité des données et l'agilité des applications

De la même façon que les machines virtuelles (VMs), permettent aux applications en cours d'exécution d’être déplacées entre les serveurs physiques, les SVMs permettent désormais de découpler les données du stockage physique et de s’en affranchir. Ces containers logiques de données simplifient la migration des charges de travail au sein ou entre clusters de stockage et leur garantissent donc une très forte disponibilité.

 

6. Au-delà du phénomène de mode, OpenStack séduit de plus en plus d’entreprises

OpenStack devrait continuer à se développer en 2014, pour devenir l'alternative ‘ouverte’ aux solutions commerciales existantes pour l'orchestration des datacenters. Comme les distributions OpenStack évoluent d’un mode ‘projet’ à de véritables ‘produits’, les entreprises et les fournisseurs de services seront de plus en plus nombreux à l'adopter. OpenStack devrait ainsi devenir la technologie open source la plus utilisée depuis Linux.

 

7. Les questions de souveraineté des données affectent le stockage privé et public

La généralisation du cloud computing et des dispositifs de stockage défie les frontières géopolitiques traditionnelles. Par conséquent, dans de nombreux pays, les grandes entreprises s'inquiètent des diverses lois en matière de divulgation qui peuvent affecter leurs données. Les entreprises hors des États-Unis devraient se tourner de plus en plus vers des solutions de cloud hybrides locales afin de conserver le contrôle total de leurs données tout en profitant du modèle économique du cloud computing.

 

8. L’Ethernet 40 GbE est largement utilisé dans le Datacenter

La prochaine étape dans l'évolution de l'Ethernet, le 40 Gigabit Ethernet, commence à être largement présente dans le cœur du data center. Grâce à des bandes passantes plus importantes, de grands volumes de données peuvent être déplacés rapidement et facilement, ce qui permet de répondre aux problématiques de gestion de données en forte croissance.

 

9. L'évolution du Big Data : de l'analyse des données existantes à la collecte de nouvelles données

De même que les entreprises tirent une valeur ajoutée de l’analyse de données existantes, elles devraient commencer à collecter des données additionnelles pour approfondir leur analyse. De nouveaux dispositifs feront leur apparition pour recueillir plus de données sur les comportements des consommateurs, les processus industriels et les phénomènes naturels, et les corréler. Ces sources de données seront utilisées pour améliorer les analyses à partir de données existantes mais aussi pour créer de toutes nouvelles applications analytiques.

10. Le stockage en cluster, l'infrastructure convergée, le stockage objet, les bases de données en mémoire continuent leur progression en 2014

Plusieurs tendances technologiques que l'on a pu voir émerger en 2013 devraient continuer à progresser. Le stockage en cluster sera de plus en plus utilisé. L'infrastructure convergée deviendra la clef de voute incontournable de l'infrastructure des datacenters. À mesure que les applications qui monétarisent de larges capacités d'objets de données progressent, le stockage objet sera de plus en plus adopté. Enfin les bases de données en mémoire, emportées par la popularité de SAP Hana, deviendront standard.

 

Pour les FAS Bl@ggers : adaptation de CVA (avec l’aide de Corinne D. pour la traduction)

Comments

Filter Blog

By author: By date:
By tag: