Currently Being Moderated

Ça y est : les ressources de votre data center ont été complétement virtualisées, grâce aux hyperviseurs, à la convergence des réseaux, et à votre stockage NetApp ; votre nouvelle infrastructure est potentiellement extrêmement flexible ; vous allez pouvoir provisionner ou faire provisionner par les utilisateurs autorisés les moyens informatiques nécessaires aux métiers. Cool, non ?

 

YAPUKA… passer à l’orchestration et l’automatisation.

...

Facile à dire.

...

Heureusement, un nouvel outil très puissant de NetApp va vous simplifier la tâche : OnCommand Workflow Automation (alias WFA).

 

Fruit d'un développement réalisé pour un des plus importants clients de NetApp, désormais arrivé à maturité et intégré à la suite OnCommand, cette solution est aujourd’hui proposée à tous nos clients et partenaires sous la forme d'un produit gratuit (téléchargeable ici). 

WFA1.jpg

WFA simplifie la gestion de vos processus de stockage les plus courants. Grâce à lui, les architectes stockage peuvent aisément modéliser les processus de gestion et les rendre disponibles à l’exécution pour les utilisateurs autorisés, ou les systèmes d’orchestrations (interface SOAP ou REST). Les équipes service peuvent également parvenir à une automatisation de bout en bout, puisque les processus WFA sont intégrés aux principaux moteurs d’orchestration du marché.

WFA2.jpg

 

WFA est très flexible, ouvert et évolutif : toutes les commandes et fonctionnalités des baies NetApp sont pilotables au sein d’un processus. Il est même possible d’appeler des fonctions dans des systèmes externes, par exemple dans la couche réseau ou hyperviseur (parfait pour du FlexPod, donc !)  - j’ai même connaissance d’un client qui va jusqu’à piloter le provisioning des LUNs dans une baie d’une marque concurrente avec cet outil .

 

WFA vous aidera à :

  • proposer du self-service à vos utilisateurs ;
  • respecter les standards définis et réduire les erreurs humaines ;
  • améliorer la fiabilité, gagner du temps et donc réduire les coûts de gestion.

 

Simple à utiliser, WFA permet de définir graphiquement un processus, par un enchaînement logique de tâches élémentaires.

WFA3.jpg    WFA4.jpg

 

Les processus définis sont alors publiés pour les utilisateurs autorisés :

WFA5.jpg

 

Les nouvelles fonctionnalités de clustered Data ONTAP ne sont évidemment pas oubliées : il est donc possible de créer des processus sur l’architecture de données agile de NetApp !

WFA6.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un processus, lorsqu’il est géré depuis l’interface graphique de WFA, peut être testé « à blanc », différé à un moment ultérieur ou exécuté en temps réel :

WFA7.jpg

 

 

Si ce sujet ou cet outil vous intéresse, je vous invite à aller consulter le mini-site workflow automation de sur NetApp Community, qui concentre :

  • Des présentations et de la documentation sur le produit
  • Des vidéos de démo de ce que WFA peut faire pour votre stockage NetApp et votre hyperviseur préféré :

Clonage de vApp sans effort

Création d’environnement Cloud sécurisé (muti-tenant) en quelques minutes

Déploiement de machines clientes (Desktop as a Service) sur un Cloud public

  • Des vidéos tutoriales « how-to » pour vous aider dans vos premières mises en œuvre (exemple ici)
  • Des partages de processus conçus par la communauté NetApp (oui, l’outil comporte une fonction export/import J)

Notamment celui-ci : le très complet « Pirate Pack for VMware » (existe en version 7-m et en clustered ONTAP)

Ou des exemples de briques de bases à réutiliser dans vos propres processus

.

Les combinaisons intelligentes sont illimitées, pour un service immuable

.

Pour les FAS Bl@ggers : CVA

Comments

Filter Blog

By author: By date:
By tag: